Réduire ses déchets…s’équiper dans la cuisine.

Le zéro-déchets, une bien jolie formule pour un bien joli projet : sauver la planète tant qu’il est encore temps, ou tenter de l’impacter le moins possible…Oui mais ça ne se fera pas sans changer nos habitudes un minimum ! il va falloir se donner un petit coup de pieds au fesses ! et avoir un minimum d’équipement, dans la cuisine notamment.

Je pense que vous avez déjà tous plus ou moins ce qu’il faut, mais je vous présente ici une petite liste-non exhaustive- de ce que j’utilise le plus souvent.

Certains sont prêts pour un changement radical, une vraie remise en question, prêt à consommer autrement et même dé-consommer ( c’est à dire utiliser des alternatives, achats d’occasion, troc de services ou d’objets etc), d’autres sont plus dans la demi-mesure tandis d’autres encore n’ont pas envie de se pencher là- dessus se disant qu’il est trop tard, que c’est compliqué, ou qu’ils ne souhaitent pas sacrifier leur douillet quotidien…

C’est vrai, c’est tellement bon ce petit confort, ou d’un clic de souris on commande ses courses au drive, hop dans le coffre, hop un petit tour de galerie marchande pour acheter des vêtements du bout du monde….On rentre déballer ses courses, en remplissant une demi poubelle d’emballages plastiques vides, mais en déculpabilisant parce que quand même, les pommes du drive de Super-Zu viennent d’un producteur local !

Alors nous avons décidé de prendre le problème à bras le corps il y a quelques mois, pour faire pas mal de changements et d’ici juin 2019, je ferai un petit bilan. Le fait d’avoir emménagé depuis 2 ans à la campagne est un vrai plus car nous avons maintenant assez de terrain pour un grand potager, un poulailler, les ruches… et pas mal de fermes et de maraichers autour de chez nous pour nous approvisionner localement et à un coût raisonnable.

Les ustensiles et le matériel de base en cuisine

  • Un mixer/blender efficace : utile pour des recettes de cuisine comme pour des recettes de produits ménager, si possible de bonne contenance et assez puissant (vous allez l’utiliser souvent). Si vous avez un robot multifonction, copain de cuisine, thermumix c’est encore mieux ! (ici nous avons un thermomix acheté sur le bon coin).
  • Une râpe efficace (en longueur et/ou à manivelle) pour râper le fromage notamment( ou le savon de Marseille pour faire votre lessive), du coup exit les sachets de gruyère !
  • des feuilles de cuisson en silicone et des plaques de cuisson ( on arrête d’acheter du papier sulfurisé). Je n’ai pas encore acheté ce qu’il fallait, budget oblige…
  • des boites de conservation, en verre de préférence ( ici aussi il y a toujours des couvercles qui se font la malle, voire des boites entières qui disparaissent !), pour conserver vos préparations et pour faire vos courses de produits frais ( chez le fromager, le boucher etc, qui acceptent volontiers de mettre vos achats dans vos boites, plutôt que dans les feuilles d’emballage plastifié).
  • Une yaourtière : j’ai récupéré les deux miennes auprès de ma mère et l’autre sur la bon coin. Elle sont seventies, j’adore leur côté rétro, et font des yaourts un peu trop liquides (le temps de chauffe n’est pas le même que sur des plus actuelles), mais elle font leur travail et on a des yaourts à boire ! J’en utilise deux parce qu’a 5, les yaourts sont vite engloutis. Cela a énormément réduit nos déchets.
  • des sacs en tissus pour faire vos courses de vrac et transporter vos aliments secs si vous partez en vacances et que vous emmenez vos provisions.
  • Un BINCHOTAN : Ici nous buvons l’eau du robinet, c’est une habitude chez moi depuis toujours… je ne vais pas revenir sur la pollution des bouteilles plastiques, mais beaucoup de gens ne boivent pas d’eau du robinet par méfiance ou dégout (9, 3 milliards de litres d’eau en bouteille ont été consommés pour 2018 en France…). Si vous souhaitez filtrer votre eau du robinet et l’enrichir en minéraux, achetez donc un Binchotan. C’est un petit morceaux de charbon actif originaire du Japon, et fabriqué selon un process particulier. Il retient le chlore, capte et détruit les éventuels résidus chimiques, et relâche du calcium, du fer et du magnésium dans l’eau. Enfin, on le change pour un nouveau au bout de 6 mois puis on le mets au compost ou réduit en morceaux au pied d’une plante. Il s’achète en magasin bio ou sur internet; Un morceau coute environ 12 euros, c’est donc rapidement rentable pour quelqu’un qui boit habituellement de l’eau en bouteille.
  • des bocaux en verre pour conserver vos aliments : cela vous permet de voir le niveau d’aliments qu’il vous reste avant de partir faire vos courses, et en plus si vous les conservez dans un meuble vitré, cela donne une déco très sympa dans une cuisine!
  • Une machine à café en grain : Elle n’est pas forcement indispensable parce que vous pouvez toujours faire du « café filtre », mais nous, on est un peu accros à nos petits cafés…du coup la machine à café en grain est notre dernier « investissement ». Il y a encore peu de temps, nous avions une Nespresso, mais entre les déchets de dosettes aluminium/plastique( bien qu’elle puissent être en petite partie recyclées), le coût des capsules, et le mystère de ses ingrédients (graisse animale pour que la mousse à la surface du café tienne longtemps, arômes, additifs divers…) nous avons sauté le pas pour une machine à café en grain. C’est beaucoup plus naturel et on peut acheter le café en vrac… Et bien sûr on récupère le marc de café pour différents usages au potager notamment. Je vous glisse en bas de page un lien qui vous explique les méfaits des dosettes Nespresso…
  • Une machine Sodastream : on aime l’eau pétillante ! on l’utilise uniquement pour faire de l’eau pétillante à partir de l’eau du robinet, mais pas de sodas (trop chimiques….). Les cartouches de gaz sont consignées. Elles durent longtemps et sont donc économiques. Et bien sûr, cela évite l’achat de bouteilles plastiques !
  • du temps et un petit peu d’organisation : ce temps que vous allez gagner en n’écumant plus les grandes surfaces, vous allez pouvoir/devoir en investir une partie à cuisiner un peu plus qu’avant. Il y a certaines recettes basiques que vous ferez toutes les semaines ou presque, et les yeux fermés au bout de quelques temps ! Pour ma part, il y a un petit côté satisfaisant de se dire qu’on est sortis de ce système ultra consumériste qu’est la nourriture industrielle, et qu’on arrive à transmettre à nos enfants de bonnes habitudes sans que cela représente pour eux un effort.

Voici un lien sur les capsules Nespresso : http://lekaveserebiffe.blogspot.com/2017/11/lhistoire-dune-dosette-pas-tres-nette.html

et un lien sur la consommation d’eau en bouteille en France : https://www.francetvinfo.fr/monde/environnement/environnement-la-france-championne-de-la-consommation-de-bouteilles-en-plastique_2790815.html

Pour les produits ménagers : avec quelques ingrédients basiques, vous allez pouvoir fabriquer vous même la plupart des produits ménagers que vous utilisez habituellement à la maison. Allez lire mon article sur « les basiques pour faire ses produits ménagers » dans la rubrique « maison au quotidien »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s