Des Topinambours surprises

Lorsque j’ai étalé mon compost (composé de nos restes de table car nous n’avions pas encore de poules, d’épluchures de légumes et de coquilles d’œufs) au printemps dernier, j’avais eu la bonne surprise d’avoir de très nombreux plants issus des graines du compost se développer (tomates et potirons). Il y en avait tant que j’avais dû, a contrecœur, en arracher une grande quantité n’ayant sinon ; plus assez de place pour installer mes semis…

Deux plantes ont commencé à pousser, et j’ai cru à des tournesols, semés par des oiseaux ou issus du compost… j’ai attendu en vain les belles et énormes fleurs de Tournesol, me promettant d’en faire griller les graines pour les enfants (j’en mangeais à la récré quand j’étais petite ? vous vous souvenez de ces sachets ?) … et puis rien, pas de fleurs…. Et j’ai, depuis l’automne, un peu cessé de m’occuper du potager, le laissant en repos…. En me décidant enfin ce matin de janvier à arracher ces deux grandes plantes toutes desséchées (elles font environ 2 mètres de haut chacune), oh surprise, de gros tubercules violets affleuraient le sol ! des topinambours ! (j’ai tout de même vérifié sur internet). Alors oui, il ne faut pas grand-chose pour illuminer ma matinée… ! mais j’étais vraiment contente de ma découverte!

Je ne suis, à la base, pas une grande adepte de ce légume, fort en gout (il ressemble un peu a celui de l’artichaut), je le cuisinais déjà parfois en soupe mais là, vu la quantité, je vais essayer quelques recettes et je vous mettrai sur le site les meilleures (approuvées par les enfants si possible !)

Pour info, le Topinambour (Helianthus tuberosus) est bien une plante de la même famille que le Tournesol, originaire d’Amérique du Nord, également appelée artichaut de Jérusalem. Elle se cultive plus ou moins comme la pomme de terre (elle se plante un peu plus tôt dans la saison vers mars/avril), très facilement, à partir d’un simple tubercule au départ. On peut commencer la récolte des tubercules après les premières gelées, et ils doivent être cuisinés rapidement après récolte. Il est préférable de les laisser en terre en attendant, car ils supportent bien le gel et se conservent très bien en terre. Un seul pied peut fournir plusieurs kilos de tubercules ! Enfin, c’est un vrai allié santé : il contient peu de sucre, beaucoup de vitamines du groupe B, des oligo-éléments, des minéraux mais également beaucoup d’inuline, une fibre alimentaire soluble favorisant la digestion, équilibrant la flore intestinale (et l’expulsion des gaz intestinaux… 🙂 !)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s